COVID-19 : les acheteurs auto se tournent-ils vers les nouvelles technologies ?

Comment réagissent les acheteurs de véhicule à la crise de la COVID-19 ? Se tournent-ils réellement vers les technologies pour compléter leurs achats ? Mise au point sur quelques statistiques très encourageantes.

Une intention d’achat qui ne fléchit pas

Bonne nouvelle pour les concessionnaires ! La majorité (52 %) des acheteurs potentiels d’automobile du pays n’ont pas changé d’avis sur leur souhait d’acheter une nouvelle voiture ni même modifié leur date d’achat initiale lorsqu’elle n’était pas immédiate. 

Par ailleurs, de nouveaux acheteurs potentiels sont entrés sur le marché, car leur situation a changé à cause de
la COVID-19 et d’autres ont décidé d’avancer la date de leur achat. Éviter les transports en commun pour se rendre au travail, faire l’épicerie moins souvent… les raisons pour acheter un véhicule malgré la pandémie restent nombreuses. Ce qui est certain c’est que les gens ont maintenant bien plus de temps pour faire leurs
recherches de véhicules en ligne.

intention d’achat vehicule

La vente de véhicules en ligne, l’outil ultime de conversion pendant la COVID-19

Aujourd’hui, près des trois quarts des prospects canadiens sont prêts à acheter un véhicule en ligne sans avoir à se rendre en concession. C’est bien plus qu’il y a encore quelques semaines ! Ce qui était un service apprécié des consommateurs connectés est devenu un service indispensable. Grâce à un outil de vente en ligne comme SHOWROOM-V2 qui permet aux futurs clients de configurer entièrement leur nouveau véhicule, mais aussi les modalités de paiement et toutes les étapes qui se feraient normalement en concession, jusqu’à la transaction finale, la distance s’efface.

La COVID-19 a poussé les gens à sortir de leurs habitudes pour adopter un nouveau mode de consommation, même pour l’automobile. La majorité de la population n’a plus peur d’acheter une voiture en ligne.

Les 3 alternatives les plus populaires

Suite aux mesures de distanciation sociales, les Canadiens explorent de plus en plus d’alternatives aux visites en concessions. Dans le trio de tête, on retrouve :

  • n° 1 : L’essai routier à domicile est la solution la plus souvent désirée par les acheteurs de voiture en ce moment. Mais cela reste difficile à mettre en place dans le contexte de la COVID-19. Ce sera cependant certainement un élément instaurer dans le futur, vu sa popularité grandissante.
  • n° 3 : Les salles de montre numériques, étaient sans aucun doute déjà très populaires auprès des acheteurs. Elles ont encore plus d’intérêts à leurs yeux maintenant qu’ils ne peuvent plus voir eux-mêmes les véhicules en concessions. Il n’a jamais été aussi crucial que vos consommateurs aient accès à un portfolio de photos de qualité premium, détaillant tous les aspects de leur futur véhicule et même des visites virtuelles à 360°, lorsque disponibles. Vos acheteurs en ligne ont besoin d’être accompagnés dans leur prise de décision.
Alternatives aux visites en concessions

La reprise est en route

Après avoir observé une importante diminution dans le nombre de requêtes sur Google concernant toute la catégorie automobile mi-mars, on observe aujourd’hui une belle remontée pour l’ensemble des recherches de cette catégorie. En ce moment, les requêtes n’affichent finalement qu’une baisse de 8,2 % par rapport à l’année dernière, ce qui est un moindre mal (contre une diminution de plus de 20 %, il y a seulement quelques semaines). Ce qui montre bien que peu de consommateurs ont remis leurs achats à plus tard ou qu’ils profitent de leur isolement pour le préparer.

Les nouvelles technologies représentent les meilleures alternatives aux mesures de distanciation sociales et les consommateurs l’ont bien compris. Qu’ils soient habitués ou non à commander en ligne, très peu d’entre eux avaient songé à acheter un véhicule en ligne avant la crise de la COVID-19. Pourtant aujourd’hui cela ne semble plus être un obstacle.

L’être humain est résilient, il s’adapte. Si ces statistiques prouvent une chose, c’est que la population aura toujours besoin de se déplacer et elle trouvera toujours un moyen de se procurer de nouveaux véhicules, peu importe le chemin pour y parvenir.

*Données valide fournies par Global Auto Pulse et Google Canada Auto Retail Team, Avril 2020.

L’être humain est résilient, il s’adapte. Si ces statistiques prouvent une chose, c’est que la population aura toujours besoin de se déplacer et elle trouvera toujours un moyen de se procurer de nouveaux véhicules, peu importe le chemin pour y parvenir. 

*Données valide fournies par Global Auto Pulse et Google Canada Auto Retail Team, Avril 2020.

360.Agency